«En Touraine, des gens produisent toutes sortes de bonnes choses à manger et à boire.» C’est en ces termes très simples que nous accueille la quatrième de couverture du guide «231 adresses pour manger bio et local en Touraine». Un ouvrage gratuit de 85 pages imaginé en 2009 et né en 2011 de l’idée de mettre en relation producteurs et consommateurs, en faisant un état des lieux exhaustif de la production bio en Indre-et-Loire. C’est depuis devenu une référence, diffusée à 20.000 exemplaires.

 

Dans son manifeste, l’association ATABLE (Association Tourangelle pour une Alimentation Biologique Equitable), comme son acronyme l’indique, fait la part belle aux plaisirs de la bonne chère : «Développons nos facultés gustatives et notre créativité culinaire», «Protéger la diversité des goûts et des couleurs». Avec comme corollaires indissociables les dimensions humaine, économique, sociale et environnementale du travail réalisé par les structures et entreprises présentées, que ce soit des restaurants, des producteurs, des magasins, des lieux de distribution ou des marchés.

 

Très pratique, mais pas seulement…

 

Avec ses trois entrées (géographique, types de structures et à la fin un index par types de produits), ce guide offre différents niveaux d’approche et surtout ne néglige aucun détail dans les coordonnées des structures, ni dans le descriptif des produits proposés ou les différents lieux et horaires où on peut rencontrer tout ce petit monde. Le tout est ponctué de conseils, de recettes, d’interviews d’acteurs et de consommateurs du bio et de rappels simples et concrets sur les multiples intérêts d’apprendre à consommer – et du coup à voir le monde, à vivre et à… manger – autrement.

 

 

Nous avons récemment rencontré et cuisiné le président d’ATABLE pour tout savoir sur la recette de cette belle réussite éditoriale qui trône entre les livres de cuisine de de beaucoup de Tourangeaux gourmets, curieux et soucieux de faire avancer les choses dans le bon sens.

 

Comment s’est passée la première édition de ce guide en 2011 ?

ATABLE : Il y avait une demande dans notre réseau, beaucoup de consommateurs cherchaient des adresses pour manger bio et local et avaient du mal à trouver. Et à l’autre bout de la chaîne, on avait des producteurs parfois isolés, qui avaient du mal à faire connaître leur démarche et leurs produits. On voulait que tout le monde s’y retrouve.

 

Cela a dû représenter un travail considérable ?

ATABLE : Oui, entre 800 et 1000 heures de travail pour la première édition, évidemment nettement moins pour la seconde car il s’agissait surtout d’une mise à jour. On a payé un peu de graphisme, mais on avait la chance d’avoir quelques compétences en interne.

 

Comment se fait-elle, cette mise à jour ?

ATABLE : Beaucoup par les bénévoles de notre association bien entendu, soit une petite dizaine de personnes, mais aussi par le réseau et les lecteurs du premier qui ont à cœur de nous faire part de leurs bonnes adresses et de leurs bons plans. Certaines adresses ont disparu malheureusement, souvent faute de clients malheureusement… Mais la balance est excédentaire parce qu’on a ajouté 60 nouvelles références en 3 ans, c’est très encourageant pour la suite. Un jour, le bio deviendra la norme, mais le chemin est encore long.

 

Qui vous aide à éditer ce guide ?

ATABLE : Deux structures locales très importantes, InPACT37 – Initiatives Pour une Agriculture Citoyenne et Territoriale – et le GABBTO – Les Agriculteurs Bio en Touraine  – nous ont permis de payer les 10.000 premiers exemplaires. Côté institutionnel, Tours Plus et la Région Centre Val de Loire nous ont par la suite permis de tirer d’autres exemplaires. Tours Plus a aussi contribué à sa diffusion dans de nombreux lieux de l’agglo.

 

Ce guide est gratuit ?

ATABLE : Oui, c’était pour nous un élément essentiel du projet, une grande accessibilité et une facilité de diffusion. Pour autant, comme c’est un bel objet, utile et complet, c’est quelque chose que les gens gardent longtemps et un document auquel ils peuvent se référer régulièrement.

 

Propos cueillis à Tours en décembre 2015 par la rédaction de Tours Cité Internationale de la Gastronomie en Val de Loire.

 

> Les lieux de diffusion du guide

 

> Le site de l’association ATABLE

Commentaires

Aucun commentaire.

Réagir

Tous les champs sont obligatoires.